DSC_0145
Lorraine- 22/04/12
Merci papa d'avoir joué les reporters pendant le dépouillement

Week-end studieux : préparation d'un gros dossier pour le travail. Intendances et devoirs domestiques accomplis, devoir citoyen aussi.

Voter dans la classe Mr Bdou, trouver beaucoup moins de charme au vote électronique qu'aux bulletins en papier, s'amuser des nez de clown et des moustaches sur les affiches des candidats.
Penser à Mr Bdou qui me demandait si les candidats étaient présents dans le bureau de vote, dans tous les bureaux de vote ... Ce à quoi j'ai répondu [sous le regard moqueur de Douille] : " et bien non, c'est comme le Père-Noël, ils ne peuvent pas être partout en même temps ..."
Penser à mon père, longtemps adjoint au maire, encore conseiller municipal, à son implication, à ses retours tristes ou gais les soirs d'élections, après le dépouillement ...

La stupeur : je me méfiais des sondages, je me doutais bien que les scores de la fille seraient plus hauts que ceux annoncés, j'aurais aimé me tromper.
Avant, personne n'osait évoquer sa sympathie pour le F.N. Maintenant, les "gars de la Marine" ne se cachent plus. Quand je pense aux personnes qui ont voté pour elle, quand je pense à leurs trains de vie, à leurs situations, à leur supposée ouverture d'esprit , c'est affolant ... Aucune explication me paraît plausible ...  

La stupeur a un peu effacé ce week-end comme avant : un fiston en route pour la Lorraine, une grasse mat' qui s'étire, ce qui est rangé le reste, du temps pour lire, pour du shopping, pour savourer le calme et pour prendre le temps …  

Week-end cigogne : quand les bébés des cousins naissent, ils se foutent bien de la date, des résultats et de la conjoncture, ils ont des chouettes prénoms …
Welcome Jarvis et bienvenue à Ellie, citoyens d'un monde riche de métissages et de cultures ...