japon_martinefa

La catastrophe subie par le Japon me laisse sans voix.

Depuis l'annonce du tsunami, les mots me manquent. J'ai du mal à dire ma désolation et ma peine. Il y a ce billet de Nouvelle Formule que j'ai beaucoup lu et que j'aime beaucoup.

J'enrage de voir qu'aucune leçon n'a été tirée des erreurs passées. Quelques hommes, si puissants soient-ils, préféreront toujours les profits aux rapports humains, j'en suis presque certaine.
J'ai mal de voir souffrir le peuple japonais. Ce peuple, digne, réservé, me semble tellement résigné.
Le printemps, tellement symbolique au Japon, a, cette année, le goût de la souffrance, de la mort et des larmes.

Notre projet de voyage au Japon est désormais suspendu. Ce projet qui nourri nos rêves, nos envies depuis plus de trois ans est seulement reporté.  Ce n'est rien à côté de ce qu'endurent les japonais maintenant et pour longtemps.

Des initiatives de soutien au Japon fleurissent sur la toile : le magazine Toc-Toc-Toc de Pomme reversa 2 euros à la Croix-Rouge sur chaque numéro vendu, Bik-Nok organise une vente spécifiquement dédiée au Japon, la JRCS récolte également des dons ...