Mais qu’est-ce qui m’a pris de fredonner le générique d’Heïdi [la montagne est tellement jolie ...] dans les escaliers en rentrant chez moi l’autre soir ?
C’est certainement une envie d’air pur, de sommets enneigés, et de montagnes verdoyantes ... qui m’a fait louper une marche. 

C'est le poignet gauche qui a amortit le choc. Il a surtout évité que je me retrouve upside down huit marches plus bas.

Je pensais juste à un petit bobo d'étourderie, quelques bleus pour décorer, pas de réelle douleur et  j’ai bien dormi.
Jusqu'à ce matin quand je n'ai pu enfiler ma manche que très difficilement.
Et donc, aujourd’hui aprè
s deux heures d’attente et de passage entre les Urgences, radiologie et service de traumatologie (d’où l’intérêt de travailler dans un établissement de santé ...), le verdict est tombé : luxation de l’épaule et entorse légère.

Je suis revenue avec tout le package : antalgiques, séances de kiné., et orthèse.
Kessesé hein ??? ça : poign
  c'est fashion, n'est-ce pas ?

C’est comme une jolie mitaine en laine un peu rigide qui permet de maintenir le poignet dans une position "soulageante" tout en corrigeant la lésion causée par la chute.
Position "soulageante", on a dit, hein? Faut voir, parce que là,
je ne fais ma douillette mais ça fait super mal.
Et vu que les phalanges sont mobiles, je n’ai pas eu d’arrêt de travail. C'est quand même génant
(et heureusement, je suis droitière), notamment pour taper sur le clavier, bidouiller pour les swaps et assurer toute la super womanitude de la maisonnée.