Tic tac  Tic tac  Tic tac  Tic tac  Tic tac  Tic tac  Tic tac  ....

"C'est l'angoisse du temps qui passe qui fait parler du temps qu'il fait"
Jean-Pierre Jeunet, Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain.   

Pour une pro de la course contre la montre, cette citation tombe à pique.

Et comme pour forcer le destin, auquel je ne risque pas d'échapper, ma montre est toujours à l'heure d'été.

Et oui, mon bras droit (je la porte au poignet droit) respire les après-midis ensoleillé, l'heure de l'apéro, les soirées en terrasse. Alors que le gauche, c'est boulot-métro-dodo et le tout rythmé par le chrono.